Background Image
Table of Contents Table of Contents
Previous Page  12 / 16 Next Page
Information
Show Menu
Previous Page 12 / 16 Next Page
Page Background

ANCIENS COMBATTANTS

Les commémorations sont les signes visibles de l’hommage

d’une population envers ses disparus et victimes souvent

innocentes de ces conflits.

Dans le cadre d’un partenariat entre l’Etat, les collectivités

territoriales et les associations patriotiques, sont réalisés,

expositions, enregistrement de témoignages, reconstitution

historiques, publications de plaquettes pédagogiques,

projection de films ou documentaires, etc…

À Trizay, rituellement, élus, anciens combattants, citoyennes

et citoyens nombreux ont manifesté, par leur présence, à ce

«devoir de mémoire» et cérémonie marquant en ce jour du

8 mai 2015, le 70e anniversaire commémorant la fin de la

guerre 1939/45.

Cérémonie ou après la mise en place autour du monument

aux morts, dont les porte-drapeaux, suivant un protocole bien

établi du dépôt de gerbes, par Dominique Daviaud, adjoint,

pour la commune, Christian Baudren assisté de Corentin Dubé

pour le monde combattant, de l’appel des morts et lecture

de l’ordre du jour par M.Doublet Maire, Sénateur honoraire,

retentit la sonnerie aux morts, suivi de la Marseillaise. Le

« chant des Partisans » repris par l’ensemble des participants

clôturait la cérémonie de ce jour.

Salle des fêtes, autour et pendant le pot de l’amitié offert

par la municipalité, les participants purent visionner la mise en

valeur des drapeaux de la commune ornés de plantes et fleurs

aimablement prêtées par les « Serres de Pontoise »et l’exposition

mise à disposition par L’ONAC , mise en place par Thierry Dubé,

aidé de fidèles membres et bénévoles des ACPG et FNACA :

exposition retraçant la bataille de « Bir-Hakeim » et les « poches

de résistance de l’Atlantique », guerre 1939-1945.

Un repas de cohésion autour d’un couscous cuisiné

par «Stéphane» rassemblant adhérents des associations

patriotiques et sympathisants, poursuivait et achevait cette

journée. (LT & JMW).

Devoir de mémoire

Cette expression « devoir de mémoire» fait son apparition

dans le dictionnaire Larousse en 2003 avec pour définition:

«L’obligation morale de témoigner, individuellement ou

collectivement, d’événements dont la connaissance et la

transmission sont jugées nécessaires pour tirer les leçons

du passé»

Confrontés aux millions de morts engendrés par les conflits

au XXème siècle, » (première guerre mondiale de 1914/18,

de la résistance ou la déportation pendant la Seconde Guerre

mondiale par exemple, conflits d’AFN et opérations extérieures

actuellement) les Etats, dont la France, notre patrie, prennent

conscience de la nécessité d’entretenir le souvenir de ceux

qui, soldats ou civils, hommes femmes et enfants ont perdu la

vie, au combat et /ou de façon violente et injuste.

12