Background Image
Table of Contents Table of Contents
Previous Page  12 / 16 Next Page
Information
Show Menu
Previous Page 12 / 16 Next Page
Page Background

‹

‹

CÉRÉMONIE COMMÉMORATIVE DU 11 NOVEMBRE

Ce vendredi 11 novembre 2016,marquait le 98

e

anniversaire

de l’armistice signé en 1918, mettant fin à la dite « Grande

Guerre ».

Sous un soleil et un temps, dont on pouvait, encore douter

au matin de la clémence, c’est un public nombreux, même très

nombreux, qui a répondu à l’invitation de la municipalité, des plus

anciens aux plus jeunes emmenés par leurs parents, délégation

de militaires en uniforme, venus se recueillir et manifester par

leur présence leur attachement à entretenir notre commun

« Devoir de mémoire ».

Après le dépôt de gerbes, effectué par Mme Nicole Pachoud

pour la municipalité, et par l’adjudant de réserve Brigitte Julien

pour les Anciens Combattants, suivi de l’allocution du jour, lue

par M. Doublet, Maire, Sénateur honoraire, il fut procédé à

l’appel des « enfants de Trizay » ayant fait don de leur vie à

la France, notre Patrie. La minute de silence, empreinte de

recueillement, et refrain de la Marseillaise à la sono, venant et

devant clore la cérémonie.

Mais…..c’est alors que dans un impromptu spontané, les

enfants présents et regroupés, des jeunes ados aux enfants

de maternelle, entonnèrent la Marseillaise, avec conviction,

appuyés et encouragés par leurs parents, moment émouvant,

l’émotion de nous, les adultes était visible et palpable et nos voix

sont venues se joindre aux chants juvéniles suivis d’un tonnerre

d’applaudissements en final. Ce fut une belle expression de

civisme républicain et cet événement marquera nos mémoires.

À l’invitation de la municipalité, le traditionnel pot de l’amitié

réunit nos Jeunes, moins Jeunes et Seniors pour entretenir,

dans un échange fructueux, le chemin qui lie le passé le présent

et l’avenir.

Lucien Tixier et Jean-Marie Wojciechowski

12

ANCIENS COMBATTANTS

TÉMOIGNAGE

‹

‹

LA CROIX

Elle a donné son nom au village, mais qui peut me dire depuis quand est-elle là ?

Elle est petite, oui, et alors !

À l’heure ou tout est dû, il y a des personnes qui ne demandent rien, et avec des

petits riens, ne peut-on pas faire quelque chose de bien au moment des fêtes ?

Le voisin nous la met en lumière, merci à lui.

Evelyne Malairan

en été

en hiver